Le constat qui m’anime et qui est à l’origine d’On Promet

Voici le constat qui m’anime et qui est à l’origine d’On Promet et de la carte mentale « Comment agir pour la société ? » :

La plupart des plus grands problèmes de société auxquels le monde fait face actuellement ont comme point commun qu’ils ne pourront être résolus ni par la seule participation à des élections, ni par des actions citoyennes individuelles.

Ils ne pourront être résolus que s’il y a une implication active et organisée d’un grand nombre de citoyens.

C’est le cas par exemple de :
– la sixième extinction de masse de la biodiversité,
– le dérèglement climatique (qui aura des conséquences catastrophiques sur le plan humanitaire si on ne réduit pas drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre dans les quelques années qui viennent),
– la faim dans le monde,
– l’accroissement important des inégalités,
– la corruption,
– l’écart énorme entre l’action des élus et la volonté générale

Il n’existe pas pour l’instant de moyen efficace pour les citoyens de participer à bâtir cette implication collective, active et organisée, que ce soit par la participation à des actions collectives en grand nombre et ayant donc un effet de levier important, ou que ce soit une pression citoyenne importante et continue sur les élus qui permette de s’assurer que les bonnes mesures seront prises.

Une étude de Ticket for Change a montré que 94% des Français ont envie d’agir pour la société, mais seulement 20% ont agi. Il y a donc 74% de Français qui ont envie d’agir mais qui n’agissent pas, et parmi eux 59% des Français ont envie d’agir mais n’ont pas d’idée.

Je veux aider ces citoyens à trouver les modes d’action qui correspondent aux thématiques qui les intéressent, qui correspondent à leurs contraintes de temps ou de format, et si possible qui ne fassent pas qu’additionner une goutte d’eau à l’océan du bénévolat, mais qui au contraire aient un coefficient multiplicateur d’impact en fonction du nombre de participant, un effet de levier. Je souhaite donc aussi les aider à se rassembler autour de causes communes, et d’idées d’actions qui font avancer ces causes.

Et je souhaite faire cela en partenariat avec les associations qui ont besoin de mieux mobiliser, et avec les entreprises qui ont la citoyenneté dans leur ADN et qui veulent, dans leur démarche RSE, encourager leurs salariés à agir ensemble, ce qui a comme avantage de créer du lien entre les salariés.

 

Voici des exemples de problématiques que j’essaye de résoudre :

– Comment trouver un mode d’action pour la société qui corresponde aux thématiques sur lesquelles j’ai envie d’agir, et à mes contraintes de temps et de format ?

– Comment agir pour la société, ensemble avec d’autres citoyens, de sorte à démultiplier l’impact plutôt que juste ajouter sa goutte d’eau ?

– Comment concevoir une action pour laquelle l’implication de participants ponctuels permettra d’avoir un gros impact, en maximisant l’utilité de leur temps ?

– Comment faire en sorte que parmi vos soutiens, une plus grande part donne un coup de main, et ait la possibilité de le faire facilement ?

– Comment mobiliser davantage de participants ponctuels à une action ?

– Comment estimer plus précisément le nombre de personnes qui participeront réellement à une action ?

– Comment maximiser le nombre de participants qui concrétiseront réellement leur promesse d’engagement ?

– Comment toucher de nouveaux publics ?

– Comment faciliter le suivi du remplissage des actions qui ont besoin de bénévoles, et diminuer le nombre d’actions qui ne peuvent pas se concrétiser parce qu’elles n’ont pas assez de bénévoles ?

– Comment améliorer ma démarche RSE en encourageant mes salariés à agir ensemble et créer du lien entre eux ?

 

=> https://onpromet.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *